Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Respect Zone
banniereVG4A
invisible

fbbutton ytbutton twitterbutton

Avis sur To The Moon

Publié par VideoGames4All sur 7 Septembre 2016, 14:00pm

Catégories : #Tests-Avis

Développé et édité par le studio indépendant Freebird Games (lui-même représenté en partie par Kan Gao, créateur et compositeur du studio), To The Moon est une expérience unique et profonde. Découvrez sans plus tarder la fabuleuse narration que propose ce titre à travers cet article.

Avis sur To The Moon

Et on débute de suite avec le protocole habituel, To The Moon est sorti le 1er novembre 2011 et est disponible à l'achat sur Steam pour la somme de 8€.

Scénaristiquement poussé et bande son intéressante.


Il faut tout d'abord saluer le travail réalisé par les développeurs sur le plan scénaristique, qui demeure à mes yeux le réel point fort du titre. Johnny, vieil homme veuf et malade, décide de s'offrir les services des docteurs Eva Rosalene et Neil Watts qui détiennent la capacité d'explorer les souvenirs d'une personne de façon anti-chronologique. De cette façon, ces derniers se doivent de transformer le rêve du vieil homme et de sa défunte femme en une réalité ; ces derniers ont toujours admiré la lune et ont toujours voulu s'y rendre... Eva et Neil découvriront donc la touchante histoire qui lie Johnny à son épouse River, des hauts aux bas, les maladies, les problèmes financiers en passant par les soirées au cinéma ou encore la rencontre entre les deux protagonistes, To The Moon n'oublie rien et présente alors une cohérence incroyable dans son scénario. Il vous informera également sur l'enfance de Johnny, indispensable à la compréhension de certains problèmes de ce dernier. Cependant cette narration est tellement bonne que je ne peux vous la décrire plus, vous n'apprécierez le jeu que si vous ne connaissez justement pas cet aspect et cela me permet donc de faire une transition simple sur un autre bon point, la musique. Effectivement j'évoquais en introduction Kan Gao qui est le principal acteur du studio Freebird Games mais également son compositeur. Adepte du piano, ce dernier délivre pour To The Moon une bande son très agréable à l'écoute et qui sait se diversifier. Elle ne peut donc être dissociée de la partie scénaristique traitée précédemment car elle s'attache parfaitement à celui-ci, l'aidant d'ailleurs à évoluer. Vous pouvez retrouver un thème du jeu ci-dessous, ce thème est aussi celui de l'inauguration de notre série "Découvre une OST" que vous pouvez retrouver ici : http://videogames4all.over-blog.com/2015/02/n-1-decouvre-une-ost-de-to-the-moon.html.

La progression anti-chronologique et les Memento, concepts à l'origine de la réussite ludique de To The Moon.

Ayant la capacité d'explorer librement les souvenirs de leurs patients, les docteurs n'ont pas d'ordre de découverte à respecter. Kan Gao a alors fait le choix de nous faire progresser inversement à l'évolution normale d'un être humain. Vous découvrirez d'abord les souvenirs les plus récents pour ensuite remonter le temps. C'est un aspect très réussi du titre car il vous donnera envie de jouer et de résoudre certaines énigmes trouvant leurs solutions dans la jeunesse des personnages, le jeu devient donc addictif grâce à la construction de sa narration et c'est un point que je trouve essentiel dans l'industrie vidéo-ludique (bien qu'il demeure évidemment un des grands dangers de cette même-industrie). J'ai donc grandement apprécié le choix des développeurs et il fallait le féliciter puisque ce dernier n'est pas un simple prétexte pour découvrir l'histoire des Johnny et de River, il est au centre du jeu et est très bien maîtrisé. Mais s'il est également un aspect de To The Moon qui m'a plu, il s'agit du principe de Memento. Ils représentent les passeports pour les différentes époques. Si vous désirez découvrir de nouveaux souvenirs il vous faudra absolument en trouver. Pouvant être de simples objets du décor comme des petites sphères à récolter pour reformer un Memento, ces derniers vous demanderont ensuite un effort de réflexion. Il s'agira de résoudre une petite énigme que vous pouvez voir dans la vidéo jointe en fin d'article. C'est aussi un aspect capital du gameplay de To The Moon et il est également un des facteurs de réussite du titre, j'ai donc voulu le mentionner mais je vous renvoie à la vidéo de gameplay car le principe est assez complexe à détailler.

Les commandes du gameplay frustrantes.

To The Moon est un jeu développé sous RPG Maker (logiciel de création de RPGs au style graphique simpliste, dans la veine des Pokémon en versions DS) et les développeurs sont confrontés à des contraintes de gameplay sur ce logiciel, ils doivent choisir entre différentes options. Ici, il a été décidé d'utiliser les clics de la souris : "Clique ici et ton personnage s'y rendra". Vous vous perdrez donc à cliquer partout et tout le temps, provoquant de temps à autres un sentiment de frustration. Ne faisant pas partie des joueurs qui apprécient ce genre de commandes et puisqu'il faut, apparemment, apporter ici de la subjectivité je dirai que j'ai regretté cet aspect de To The Moon car il est resté la seule barrière que j'ai connu entre la réalité et le jeu. J'ai même eu recours parfois à la manette qui propose un gameplay au stick pour calmer mes nerfs. Ce défaut n'est donc pas un défaut de premier plan mais j'ai jugé important de le traiter plus longuement parce qu'il m'a contraint à basculer entre différents gameplays à diverses reprises et qu'il m'a empêché de me plonger totalement dans le titre.

Avis sur To The Moon
Avis sur To The Moon
Avis sur To The Moon
Avis sur To The Moon
Commenter cet article

Archives

Articles récents